Histoire de Mahdia

Du fait de son emplacement stratégique, la ville de Mahdia a fait l´objet de plusieurs conquêtes à travers l´histoire. Ancien comptoir Phénicien (814 – 146 av JC), Mahdia fût ensuite occupée par les Romains (146 av JC – 439 ap JC) qui bâtirent vers le IIIème siècle Le colisée de Thysdrus (appelé aujourd´hui l´amphithéàtre d´El Jem) le mieux conservé après celui de Rome. Une épave, d´un navire marchand grec, datant du 1er siècle av JC a été trouvée au large de Mahdia contenant une très riche cargaison chargées d´éléments de construction et d´œuvres d´art d´une valeur inestimable telles les sculptures en marbre du buste d´Hermès et de celui d´Aphrodite.

En 910 ap JC, le calife Fatimide Obeid Allah El Mehdi, décida de faire de « Cap Africa » sa capitale et de lui attribuer son propre nom « Mahdia ». C´est à cette époque que furent construits les principaux monuments qui se dressent aujourd´hui en plein centre ville de Mahdia. Citons à titre d´exemples, la « Skifa Kahla » (aujourd´hui la médina de Mahdia) qui fût la forteresse principale protégeant les accès à la ville, la grande mosquée et le port punique qui servait de pôle commercial et militaire. Après avoir conquis tout le Maghreb, les Fatimides se sont lancés à la conquête de l´Orient et y ont établi leur nouvelle capitale au Caire en 969 ap JC.

C´est alors que Mahdia a vu se succéder plusieurs occupants : les forces Normandes de Roger II, les Almohades et les Espagnols.

La ville s´est ainsi affaiblie et s´est vidée progressivement de ses habitants. C´est l´arrivée des Ottomans qui a permis de la repeupler et de la reconstruire partiellement. Le fort Ottoman se dresse aujourd´hui en plein centre ville comme puissant symbole de cette époque.

Plus récemment, en 1881, Mahdia a connu l´établissement du protectorat Français en Tunisie.


Marquée d´un passé mouvementé,

la ville de Mahdia a su accumuler et conserver les richesses culturelles des civilisations qui s´y sont succédées.

   Objets de l´épave de Mahdia

     
    Reconstitution du navire                      Le buste d´Aphrodite

     
     Le buste de Niké        Pilier hermaïque de Dionysos   Cratère restauré



  Réservation en ligne via BOOKING.COM